Après que le quadrillage soit accepté et utilisé comme un outil de repérage spatial, il est possible de réinvestir cette compétence pour introduire de nouvelles notions telle que la reproduction. Reproduire quelque chose à l’identique demande à la fois d’être en mesure de se repérer dans l’espace plan mais aussi de planifier les étapes de cette reproduction.Les repères apportés par le quadrillage peuvent être d’une grande aide dans ces deux tâches.

Vous pouvez consulter les autres articles de cette série en cliquant sur les liens ci-dessous :

- 1 [Repérage spatial] Se repérer sur un quadrillage

- 2 [Repérage spatial] Se déplacer sur un quadrillage

- 3 [Repérage spatial] Reproduire à l'aide d'un quadrillage (article actuel)

- 4 [Repérage spatial] La symétrie axiale à l'aide d'un quadrillage

Les coordonnées comme repères pour reproduire

La trame du quadrillage et les coordonnées associées sont des repères au centre de l’approche présentée dans cet article. En plus d’être des supports utiles au repérage visuel, ces repères sont également familiers et rassurants pour les élèves et facilitent l’investissement dans la découverte de cette notion nouvelle.

La manipulation d’objets concrets pour faciliter la reproduction

L’approche choisie a été pensée pour être progressive et basée sur la manipulation simple et concrète. Le premier contact avec la reproduction d’une figure se fait à l’aide d’un support au format A3 permettant de construire à la fois le modèle et sa reproduction sur deux quadrillages de 5 x 5 cases. Pour simplifier les figures à reproduire et la manipulation associée, le support A3 permet de scratcher des étiquettes noires sur les deux quadrillages.

Pour présenter le matériel à l’élève, l’adulte lui fait une démonstration en créant un modèle simple (composé d’un tout petit nombre d’étiquettes) puis en le reproduisant sur le second quadrillage. Il est important de bien attirer l’attention de l’élève sur l’importance des coordonnées au fur et à mesure de la reproduction du modèle.

Introduction du support de reproduction

Il est conseillé de répéter cette étape autant de fois que nécessaire pour aider l’élève à bien comprendre l’objectif de la tâche. Ensuite, il est possible de demander à l’élève de reproduire un modèle très simple que vous avez préalablement construit. N’hésitez pas à utiliser la guidance dans un premier temps.

Pour les élèves ayant d’importantes difficultés de planification, décomposer la tâche de reproduction peut s’avérer être un étayage efficace. Dans un premier temps, vous pouvez proposer à l’élève de construire sa reproduction au fur et à mesure que vous créer le modèle (étiquette par étiquette).

Reproduire au fur et à mesure

Une fois la logique de reproduction acquise, ils sera nécessaire de progressivement désétayer en demandant à l’élève de reproduire des figures en plaçant plusieurs étiquettes à la fois (2 puis 3 puis 4 …) jusqu’à reproduire la figure dans son entièreté en une fois.

Plusieurs versions du support de reproduction au format A3 accompagnées des étiquettes à scratcher sont proposées ci dessous.

Supports de reproduction A3

Etiquettes noires à scratcher

Quelques modèles à reproduire

Utiliser des étiquettes à scratcher pour créer le modèle à reproduire n’est plus forcément nécessaire une fois que l’élève a compris l’objectif de recréer un visuel identique. En seconde étape, j’utilise des fiches modèles à reproduire à l’aide des étiquettes ce qui permet à l’élève de commencer à généraliser sa compétence en se détachant du « modèle étiquette ». Ces fiches ont également l’avantage de rendre la tâche moins dépendante de l’adulte et de donner plus d’autonomie à l’élève dans le travail (plusieurs fiches à faire par exemple).

Il est possible de simplement poser les fiches modèles sur le support de reproduction A3 ou d’opter pour l’utilisation du quadrillage 5 x 5 à scratcher préalablement utilisé dans le cadre de la découverte du repérage sur un quadrillage.

Reproduire sur le support A3

Reproduire sur le quadrillage A4

Les fiches modèles sont téléchargeables ci-dessous. Elles représentent les lettres de l’alphabet et quelques modèles plus abstraits. Elles peuvent être imprimées au format A4 pour conserver l’échelle de reproduction ou en A5 pour les élèves les plus à l’aise.

Fiches modèles

Se détacher de la manipulation en réinvestissant des visuels familiers

Une fois les reproductions travaillés à l’aide du matériel, il est possible de proposer aux élèves de les réaliser sans ce dernier. L’objectif étant bien entendu d’ancrer la compétence en se détachant des étayages proposés (matériel de manipulation).

La première entrée possible est de passer par des fiches de travail au format papier. Les fiches d’exercices ci-dessous reprennent les visuels du matériel de manipulation utilisé de manière à ce que les les élèves s’appuient sur des repères familiers et se détachement plus facilement de la manipulation.

Fiches petits quadrillages

Fiches grands quadrillages

Il est également intéressant de réaliser des reproductions au format numérique. L’outil numérique permet d’obtenir un résultat visuellement parfait tout en travaillant les mêmes compétences de repérage spatiale et de reproduction que le format papier. Personnellement, j’utilise le logiciel libre office (dessin) pour faire réaliser des reproductions à mes élèves.

Reproduire au format numérique

Les fichiers ont été pensés pour ne proposer qu’une seule couche modifiable (couleurs des cases) pour les élèves tout en étant déblocables en cas de besoin pour les enseignants. Vous aurez ainsi la possibilité de les personnaliser autant que vous le souhaitez. Les fiches numériques (à ouvrir avec la suite bureautique "Libre Office") sont disponibles ci-après pour deux tailles de quadrillages :

Fiche numérique petit quadrillage

Fiche numérique grand quadrillage