Après avoir abordé les notions de singulier et de pluriel, il est temps de s’intéresser aux marques du pluriel à proprement parlé. Dans un souci de progressivité, les différentes formes que peuvent prendre les marques du pluriel associées aux noms ne seront pas toutes abordées simultanément (aussi bien dans les articles qu’auprès des élèves). C’est bien logiquement que nous commencerons par l’accord orthographique le plus répandu : l’ajout d’un « -S » à la fin du nom au pluriel.

Pour consulter l’intégralité des articles de cette série vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous :

- 1 [Accord en nombre] Les notions de singulier et de pluriel

- 2 [Accord en nombre] Les premiers accords de noms au pluriel (article actuel)

- 3 [Accord en nombre] Le pluriel des noms en -OU (article à venir)

- 4 [Accord en nombre] Le pluriel des noms en -AL (article à venir)

- 5 [Accord en nombre] Le pluriel des noms en -EU, -AU ou -EAU (article à venir)

- 6 [Accord en nombre] Le pluriel des noms en -AIL (article à venir)

Introduction du « -S » comme une marque du pluriel du nom

Retour sur les étiquettes d’initiation aux notions de singulier et de pluriel

Lors de la découverte des notions de singulier et de pluriel, l’attention des élèves avait été attirée sur la présence d’un « -S » écrit en fin de mot sur toutes les étiquettes classées dans la catégorie « pluriel ». Il sera possible de se baser sur cette première observation d’une régularité orthographique pour aller plus loin et guider les élèves vers la manipulation active de cette marque du pluriel.

Du matériel pour manipuler la marque du pluriel

Les supports proposés ci-après ont une fois de plus été pensés pour favoriser une entrée visuelle par la manipulation.

Vous remarquerez la présence de petits personnages associés aux natures de mots sur les supports adaptés. Ils sont tirés de la méthode « Réussir son entrée en grammaire au CE1 » publié par les éditions RETZ. Ces personnages reprennent la même logique que les formes utilisées dans l’approche Montessori mais avec l’avantage d’être plus ludiques et plus proches de la réalité des classes de référence.

Les étiquettes des déterminants classées par les élèves lors de la première étape de découverte de la notion de singulier et de pluriel seront réinvesties. En plus de réduire la préparation de matériel, réutiliser ces étiquettes permettra aux élèves de plus facilement faire des liens entre cette nouvelle activité et les accords en nombre. Ces étiquettes de déterminants seront complétées par des « étiquettes de noms » et des « étiquettes de marques du pluriel ». Dans le cas présent, les noms utilisés ont été sélectionnés pour uniquement s’accorder avec un « -S » au pluriel. Dans la même logique, seules les étiquettes présentant un « -S » seront utilisées dans un premier temps.

Les étiquettes à manipuler

Un support viendra compléter ces étiquettes et permettra de structurer les étapes de l’activité. Les tailles des rectangles à scratcher guideront implicitement les élèves vers le placement des étiquettes aux bons endroits.

Support d'accord en nombre des noms

Bien entendu, avant de lancer les élèves dans l’utilisation de ce matériel, l’adulte prendra le temps de lui expliciter son utilisation en faisant le parallèle avec les marques du pluriel (-S ») présentes sur les étiquettes d’objets illustrées utilisées lors de la découverte des notions de singulier et de pluriel. Il sera ainsi possible par comparaison de naturellement placer l’étiquette du « -S » en fin de nom lorsque celui-ci est au pluriel.

Pour déterminer si le nom est au singulier ou au pluriel, l’adulte attirera l’attention de l’élève sur le déterminant qui donnera l’information. Il est possible de réinvestir le tableau de classement des déterminants entre singulier et pluriel utilisé lors de l’étape précédente. Pour finir, on placera une illustration de ce que nous avons écrit à l’aide de nouvelles étiquettes illustrées sur lesquelles n’apparaissent pas de déterminants spécifiques.

Matériel placé pour faciliter l'activité

Résultat après manipulation

En fonction des besoins des élèves, il est également possible de simplifier le support et les étapes de manipulation en supprimant les étiquettes illustrées qui ne sont pas indispensables pour tous les élèves. Cette seconde version du support peut également être utilisée dans un second temps pour se détacher des représentations et initier une généralisation.

Deuxième version du support d'accord en nombre des noms

Après les démonstrations par l’adulte, les élèves utilisent eux-mêmes les supports adaptés et se structurent pour placer ou non la marque du pluriel. Pour aider à la planification les étapes sont : je regarde le déterminant et je le classe dans la catégorie du singulier ou du pluriel, et seulement ensuite j’en déduis si je dois ajouter le « -S » au nom. Ces deux étapes seront complexifiées au fur et à mesure de l’introduction des autres marques du pluriel et des règles associées.

Pour télécharger les supports adaptés présentés, c’est par ici que ça se passe :

Supports d'accord en nombre des noms

Etiquettes déterminants

Etiquettes noms pluriel en -S

Etiquettes marques du pluriel

Etiquettes illustrées sans déterminants

Une trace écrite basée sur le visuel des supports adaptés

Pour les élèves porteurs d’autisme, il est important d’investir au maximum la sphère visuelle et ce même au sein des traces écrites. Grâce à des leçons visuelles, les élèves pourront très rapidement se remémorer les savoirs essentiels.

Dans le cadre des accords en nombre des noms, je propose à mes élèves des traces écrites épurées réinvestissant le visuel du précédent matériel de manipulation. Ces leçons sont plastifiées et à disposition de l’élève s’il a besoin d’étayage lors de la réalisation des activités scolaires sur les accords en nombre.

Trace écrite du pluriel en -S des noms

Vous pouvez télécharger la leçon visuelle concernant le pluriel en « -S » des noms ci-dessous :

Trace écrite pluriel des noms en "-S"

Passage au support papier

Pour se détacher de la manipulation et initier une généralisation, il est possible de passer au format papier.

Je propose aux élèves de mon dispositif deux types de fiches d’exercices. Une première série basée sur le visuel des supports de manipulation et une seconde qui vise également à écrire la marque du pluriel mais sans utiliser les repères du matériel de manipulation.

Cliquez sur les images ci-dessous pour télécharger les fiches :

Fiches d'exercices type 1

Fiches d'exercices type 2