De nombreuses personnes porteuses d’autisme ont un déficit de théorie de l’esprit. Cela se traduit par des difficultés à se mettre à la place de l’autre et à se projeter à partir d’un autre point de vue.

Comprendre le sens des pronoms personnels, lié à cette théorie de l’esprit, peut donc s’avérer être un obstacle important pour les personnes concernées. A titre d’exemple, cela est très bien illustré par le pronom personnel « JE » qui définit à la fois notre personne mais qui peut aussi définir quelqu’un d’autre s’il est utilisé dans la bouche d’un tiers.

Travailler sur ces notions de projections par rapport à autrui sera souvent un travail sur le long terme et concernera de nombreux domaines. Les idées présentées dans cet article n’ont pas la prétention de révolutionner cette approche. Elles sont simplement à considérer comme un point de départ possible pour comprendre la représentation de chaque pronom personnel et ainsi participer à aiguiser le regard que les élèves portent sur l’environnement qui les entoure.

Des représentations visuelles pour donner du sens aux pronoms personnels

Des représentations les plus épurées et explicites possible

Que les élèves soient extra-ordinaires ou non, se créer une représentation des pronoms personnels n’est pas chose facile. Dans l’objectif de les aider dans cette tâche, il m’a paru essentiel de revenir au sens premier de chaque pronom personnel de manière à être en mesure de l’expliciter correctement en passant par la sphère visuelle.

Le tableau ci-dessous récapitule la définition qui m’a semblée la plus adaptée pour chaque pronom personnel :

Pour créer des illustrations suffisamment explicites, il était important de mettre le moins de détails possible de manière à aider les élèves à cibler ce qui est important. Les seuls détails présents sont donc ceux sur lesquels on souhaite attirer prioritairement l’attention de l’élève (écoute, sens du regard déduit à partir de la posture du corps, nombre, sexe).

La difficulté de se projeter à la place du personnage principal étant source d‘incompréhension, il m’a semblé nécessaire d’ajouter la possibilité de personnaliser ces représentations des pronoms personnels avec une photo de l’élève. Pour que l’enfant puisse se projeter, je lui demande de scratcher son portrait sur le personnage qui s’exprime et qui le représente.

Une fois cette identification réalisée, l’attention de l’enfant est attirée sur ce qui se situe à l’intérieur de la zone délimitée en rose. On invite l’élève à se questionner sur les critères associés à la bonne compréhension du sens du pronom personnel travaillé et que l’on souhaite associer à son écriture. Une fois le pronom personnel identifié, l’élève scratche la bonne étiquette.

En parallèle de cette phase de manipulation, la fiche leçon est présentée à l’élève comme un récapitulatif du sens des pronoms personnels et comme une aide potentielle en cas de besoin. Des affichages au format A4 peuvent également être affichés dans la classe.

Tous les documents associés à la découverte des pronoms personnels sont téléchargeables ci-après. Les fiches à manipuler sont disponibles en deux versions pour les filles et les garçons.

Cartes à manipuler

Affichages A4

Fiche leçon

L’importance de mettre en avant le regard pour certains élèves

Pour certains élèves, il s’est avéré que déduire la direction du regard à partir de la posture du corps des personnages n’était pas suffisamment clair. La simplification des précédents supports de découverte des pronoms personnels s’est avérée trop poussée pour leur permettre d’identifier dans quel sens se porte l’attention visuelle des personnages et ainsi cerner le sens des pronoms personnels.

Pour répondre à ce besoin de visualisation du regard, je propose à ces élèves les fiches de découverte des pronoms personnel sur lesquelles j’ai représenté les regards.

Les supports ajoutant le regard aux personnages sont disponibles ci-dessous. A vous de choisir quelle représentation correspond le mieux aux besoins de vos élèves.

Cartes à manipuler - regard

Affichages A4 - regard

Fiche leçon - regard

Se détacher de la manipulation pour aller plus loin

Des supports papiers découlant des fiches manipulables

Les premiers supports papiers que je propose à mes élèves sont directement basés sur le visuel familier des fiches de manipulation. L’objectif est toujours d’associer un pronom personnel à son illustration mais en passant cette fois ci par l’écriture de ce dernier et sans l’aide de sa photo.

Fiches EX : Ecriture des pronoms personnels

Une adaptation de la méthode « Réussir son entrée en grammaire au CE1 » de RETZ

Connaître le sens des pronoms personnels est une bonne base pour aller plus loin. A l’école élémentaire, comprendre que les pronoms personnels peuvent remplacer un groupe nominal et que ce sont des mots régulièrement présents dans les phrases qui ont le rôle de « sujet du verbe » sont des objectifs déclinés des programmes scolaires de l’Education Nationale. Il est d’ailleurs important de présenter rapidement les pronoms personnels comme liés au verbe (si cette nature de mot a été travaillée en amont) ce qui facilitera l’entrée dans la conjugaison et la syntaxe.

Pour progresser en ce sens, je vous propose quelques idées de fiches adaptées en partie liées à la méthode RETZ « Réussir son entrée en grammaire au CE1 » que j’affectionne. En effet, elle utilise beaucoup la manipulation et des indices visuels pour se repérer dans le vaste monde de la grammaire (et notamment les figurines associées à la nature des mots) ce qui est une bonne base pour s’adapter aux besoins associés à l’autisme.

Fiches EX : repérage des Pronoms Personnels

Fiches EX : PP et groupes nominaux